Des ossements d’un sanglier viropositif découverts au sud de Neufchâteau

Des ossements d’un sanglier viropositif découverts au sud de Neufchâteau

La découverte a eu lieu dans le cadre des opérations de surveillance et de recherche intensives de nouvelles carcasses. Le laboratoire de référence a confirmé le caractère viropositif des ossements. Selon les premières analyses du réseau de surveillance de la zone sauvage, ce sanglier serait mort depuis trois à six mois.

En conséquence, ce territoire, selon les modalités de gestion établies par la Wallonie, est considéré comme zone infectée et fait donc l’objet des mesures suivantes : respect...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct