Le marché des produits laitiers déjà affecté par la pandémie de Covid-19

Les cours d’ingrédients laitiers ont été affectés dès février par les premiers  effets économique de la pandémie de Covid-19,  dans un contexte où les disponibilités paraissaient bien ajustées à la demande.
Les cours d’ingrédients laitiers ont été affectés dès février par les premiers effets économique de la pandémie de Covid-19, dans un contexte où les disponibilités paraissaient bien ajustées à la demande.

E n février, le marché des protéines laitières s’est nettement assombri. Après plus de 20 mois de hausse ininterrompue, le cours de la poudre maigre dans l’UE a perdu 80 €/t en 4 semaines. Ramené à 2.540 €/t, il demeure correct, supérieur de 32 % à son bas niveau de l’an dernier à pareille époque. La cotation Atla en France a enregistré une baisse plus prononcée, de -160 €/t en 5 semaines, qui l’a ramenée à 2.510 €/t en...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct