Covid-19 – Les marchés agricoles se montrent résilients aux nouvelles circonstances, juge la Commission européenne

Les aliments de base tels que la farine, les pâtes, le riz, les fruits et légumes en conserve ont vu leur demande progresser, en lien avec la hausse de la consommation à domicile résultant des mesures de confinement.
Les aliments de base tels que la farine, les pâtes, le riz, les fruits et légumes en conserve ont vu leur demande progresser, en lien avec la hausse de la consommation à domicile résultant des mesures de confinement.

Le secteur agricole de l’UE résiste plutôt bien aux nouvelles circonstances découlant de la crise du coronavirus, conclut la Commission européenne dans son dernier rapport du 20 avril sur les perspectives à court terme des marchés agricoles. Face au défi sans précédent que constitue l’épidémie de coronavirus pour le secteur agroalimentaire de l’UE, celui-ci « réagit et s’adapte avec efficacité aux nouvelles circonstances ».

Mais toutes les filières ne subissent pas cette crise au même degré...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct