Pour la Fugea, l’Europe doit se donner les moyens de ses ambitions

Pour la Fugea, l’Europe doit se donner les moyens de ses ambitions

La Commission européenne a présenté le 20 mai ses stratégies « De la ferme à la fourchette » (F2F) et « Biodiversité », deux plans qui s’inscrivent dans le Green Deal qui doit permettre à l'Europe de faire la transition vers une économie durable et ainsi devenir le premier continent du monde climatiquement neutre d'ici 2050. Le secteur agricole est directement concerné par les objectifs affichés de ces stratégies fixés pour 2030 : atteindre 25% de terres agricoles sous label bio, réduire de 50% l’utilisation des produits phytosanitaires,...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct