L’industrie alimentaire montre de l’ambition pour une véritable reprise économique

1 entreprise agroalimentaire sur 3 est confrontée à des problèmes de liquidité  et qu’au moins les 3/4 des investissements ont été reportés.
1 entreprise agroalimentaire sur 3 est confrontée à des problèmes de liquidité et qu’au moins les 3/4 des investissements ont été reportés.

Néanmoins, Fevia, la fédération de l’industrie alimentaire belge, voit un potentiel de reprise économique, bien que cela ne sera pas évident. Le secteur demande donc du soutien pour renforcer le marché belge, développer les échanges internationaux et investir dans les #FoodHeroes, qui sont restés au poste pendant la crise du coronavirus avec les précautions nécessaires.

« Les derniers mois étaient placés sous le signe de « flatten the curve ». Le moment est maintenant venu de « ...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct