Colza: stade sensible et arrivée massive de méligèthes!

Colza: stade sensible et arrivée massive de méligèthes!
CePiCOP

Ils sont très nombreux dans les bassins et sur les inflorescences de colza. Les seuils d’intervention sont souvent atteints et même largement dépassés.

La chute brutale des températures, annoncée à partir de ce vendredi et pour les deux prochaines semaines, va ralentir le développement du colza d’hiver dans sa traversée des stades les plus vulnérables. C’est le plus mauvais scénario.

Il faut d’urgence aller vérifier chaque champ de colza d’hiver et traiter s’il le faut avant les pluies pour éviter que les méligèthes ne restent dans la culture et continuent à s’alimenter en perforant les boutons floraux, à la recherche de pollen.

Étant donné les conditions météo exceptionnelles, les quelques plantes de colza d’une variété précoce qui fleurissent déjà, ne suffisent pas pour maîtriser les dégâts de méligèthes (boutons avortés).

Ceci n’est pas un poisson d’avril!

Les seuils d’intervention pour lutter contre le méligèthe en colza sont les suivants:

au stade bouton accolés BBCH50-53 :

– pour un colza faible : 1 méligèthes par plante ou 40 pour 40 plantes ;

– pour un colza en bon état : 3 à 4 méligèthes par plante ou 120 à 160 sur 40 plantes.

au stade boutons écartés BBCH55-59 :

– pour un colza faible : 2 à 3 méligèthes par plante ou 80 à 120 sur 40 plantes ;

– pour un colza en bon état : 7 à 8 méligèthes par plante ou 280 à 320 sur 40 plantes.

Christine Cartrysse

, Centre Pilote CePiCOP

Michel De Proft

, Expert scientifique CRA-W

Le direct

Le direct