Accueil Filière bois

La Wallonie lance la troisième édition de son appel à projets pour des forêts plus résilientes

La Région wallonne lance son appel à projets « Forêts résilientes » pour la troisième année consécutive, a annoncé le cabinet de la ministre de l’Environnement et de la Forêt Céline Tellier (Ecolo) lundi matin. Selon elle, 60 % des essences qui peuplent les forêts wallonnes présentent des signes de faiblesse face aux effets des changements climatiques.

Temps de lecture : 2 min

L’appel a été initié dans le but de permettre aux propriétaires forestiers, qu’ils soient privés ou public, de régénérer leurs forêts affectées par des ravageurs, tels que des scolytes ou la charalose, ou qui ont été affaiblies par des conditions météorologiques défavorables. Ainsi, la Wallonie espère rendre ses forêts plus robustes face aux dérèglements climatiques, et répondre à la crise actuelle de la biodiversité.

Au vu des bons résultats obtenus en 2021 et 2022, la Région a décidé de reconduire le programme pour deux années supplémentaires (2023 et 2024), dans le cadre du Plan de relance de la Wallonie. Nouveauté cette année, quatre forfaits distincts sont prévus pour les propriétaires privés : diversification de jeunes peuplements (500 euros par ha), forfait de base (2.000 euros par ha), forfait « essences biogènes » (2.500 euros par ha) et forfait « biodiversité » (3.000 euros par ha).

S’ils le souhaitent, les propriétaires forestiers privés peuvent par ailleurs se faire conseiller par un expert forestier pour repenser la gestion de leurs territoires. De son côté, le Département de la Nature et des Forêts (DNF) est chargé de préparer les projets pour les propriétaires de forêts publiques (communes, provinces, CPAS…).

Quelque 636 propriétaires wallons ont participé aux deux éditions précédentes, et 2.500 ha de territoire ont reçu l’appellation de « forêt résiliente ». Le nouvel appel à projets est quant à lui ouvert jusqu’au 31 juillet 2023.

A lire aussi en Filière bois

Voir plus d'articles