Accueil Filière bois

Un nouvel outil pour simplifier le reboisement des forêts wallonnes

En marge de Demo Forest, l’asbl Forêt Wallonne a dévoilé le nouveau Fichier écologique des essences. Cet outil, fruit du travail de plusieurs partenaires wallons, a pour objectif de conseiller les forestiers quant aux choix des espèces à implanter sur leurs parcelles, en tenant compte de leurs multiples caractéristiques.

Temps de lecture : 3 min

Utilisée depuis 1991, la première version du Fichier écologique des essences avait besoin d’une importante mise à jour. Avec l’application web www.fichierecologique.be disponible depuis le 1er  août, c’est chose faite ! Véritable outil d’aide à la décision, ce Fichier écologique des essences version 2017 combine nouvelles connaissances et facilité d’utilisation.

Du papier au web

« La première version du Fichier écologique des essences n’était pas facile à utiliser. Ses 350 pages réparties en deux volumes effrayaient plus d’un forestier », explique Marc Bussers, directeur de l’asbl Forêt Wallonne. Sur le terrain, cet outil était donc très peu utilisé malgré les précieux conseils qu’il pouvait fournir.

Cependant, la forêt wallonne ne cesse d’évoluer pour perdurer. Elle doit également faire face aux changements climatiques dont les effets se font de plus en plus ressentir. Dans ce contexte, les gestionnaires forestiers se doivent de choisir les essences les plus en adéquation avec leurs stations. À condition de disposer d’un outil pratique les y aidant !

Cet outil, c’est la nouvelle version du Fichier écologique des essences né grâce à l’Accord-cadre de recherches et vulgarisation forestières. « Durant 8 ans, des équipes de l’Université catholique de Louvain et de l’Université de Liège, avec l’appui de Forêt Wallonne, ont étudié en profondeur les essences les plus à même de faire face aux changements climatiques. Pas moins de 49 espèces correspondant aux objectifs ont ainsi été sélectionnées et intégrées au Fichier accessible gratuitement sur le web », poursuit-il. En outre, l’application sera actualisée au fur et à mesure que de nouvelles informations voient le jour, ce que la version « papier » précédente ne permettait pas.

Conseiller les essences adaptées

Disponible 7 jours sur 7 et 24 h sur 24, l’application web www.fichierecologique.be permet d’obtenir facilement la liste des espèces adaptées à la station que l’on souhaite reboiser.

En pratique, il suffit de se rendre sur l’application en ligne, de zoomer sur la carte de la Wallonie et d’y dessiner sa parcelle forestière (de 5 ha maximum). Le système interroge alors 12 couches de cartes via WalOnMap, le géoportail de la Wallonie. Une série de paramètres liés à la nature et aux caractéristiques du sol, à l’exposition de la parcelle, à son niveau hydrique… sont ensuite fournis à l’utilisateur. « Toutefois, les cartes ne sont pas précises au mètre près. Les paramètres peuvent donc être modifiés manuellement par l’utilisateur s’il en a les compétences ou s’il se fait accompagner sur le terrain par un professionnel », précise Marc Bussers. Une fois cette étape validée, l’application fournit une liste des essences les plus adaptées (dites « à l’optimal », « en tolérance » ou « en tolérance élargie ») à la parcelle dessinée. « Toutes les espèces non-reprises sont donc exclues ! »

Selon les caractéristiques de la parcelle, le Fichier conseillera 2 à 3 essences, voire 15 ou même 20 . Au propriétaire ou gestionnaire, qu’il soit public ou privé, de faire son ou ses choix dans cette liste en tenant compte de son expérience, de ses compétences, des aléas climatiques de sa parcelle et des fiches descriptives fournies par l’application pour chacune des essences. En cas d’hésitation, celle-ci permet également de comparer des essences deux à deux. Avec cet outil actualisé, favoriser la régénération naturelle des massifs ou replanter des essences après une mise à blanc sera désormais plus aisé.

J.V.

A lire aussi en Filière bois

Voir plus d'articles