Glyphosate: l’industrie chimique US demande à la France de reconsidérer sa position

Glyphosate: l’industrie chimique US demande à la France de reconsidérer sa position

«L’innocuité du glyphosate est avérée. Les organismes de réglementation du monde entier, et notamment européens comme l’Agence Européenne des Produits Chimiques (ECHA) et l’Agence Européenne de la Sécurité Alimentaire (EFSA), concluent que le glyphosate n’est pas cancérogène. Nous exhortons la France à reconsidérer sa décision et à prendre en considération les conclusions de ces organisations», a déclaré Anne Kolton, vice-présidente en charge de la communication d’American Chemistry Council (ACC), consortium américain d’entreprises du...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct