Sapin bio, n’importe quoi!

Sapin bio, n’importe quoi!

Lorsque l’on sait que de la semence à la commercialisation il y a environ 10 ans, on peut le dire : n’importe quoi ! Pendant 8 ans on fait tout et n’importe quoi, et puis durant deux ans, on se tient à carreau et on obtient le titre de BIO !

Et voilà que le ministre wallon de l’Agriculture offre une aide à des gens qui ont fait doubler voire tripler le prix de la terre agricole, à tel point que les vrais cultivateurs n’y ont plus accès. Au vu des terrains agricoles que s’accaparent ces producteurs de ligneux d’année en année, cultiver...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct