Culture de colza d’hiver: les grosses altises bien présentes!

La surveillance des altises demeure d’actualité, tant via les bassins jaunes, que sur les plantes.
La surveillance des altises demeure d’actualité, tant via les bassins jaunes, que sur les plantes. - M. de N.

L’automne est arrivé avec ses températures fraîches, quelques averses, les premières gelées et encore de belles journées ensoleillées.

Les stades sont très contrastés entre les plantes ayant eu un bon départ (de 6 à 8 feuilles actuellement) et celles qui ont connu ayant eu une levée difficile (de cotylédons à quelques feuilles).

Les grosses altises continuent à être piégées dans les bassins, même dans les champs ayant déjà été traités avec un insecticide il y a 2 semaines. Les captures cumulées en une semaine peuvent atteindre 40 à 424 individus, dans certains champs.

Lors des belles journées avec des températures proches de 20ºC, les altises sont bien visibles sur les plantes.

Les petits colzas sont toujours très vulnérables vis-à-vis des morsures de ces puces de terre.

Il est donc important de continuer à observer la présence desdites altises aussi bien dans les pièges que sur les plantes car les prochains jours leur seront sans doute favorables.

Avec l’arrivée des gelées et nuits fraîches, il se pourrait que ces ravageurs passent aux pontes à la base des plantes de colza. Le danger est lié aux larves qui peuvent se cacher en pénétrant dans les pétioles à la base des feuilles et causer des dégâts au cœur des plantes pendant l’automne et l’hiver. Il est possible d’empêcher la ponte des adultes en éliminant actuellement les altises adultes présentes dans la culture.

Christine Cartrysse

, Appo, Cepicop et

Michel De Proft

, Cra-w