Trait Belge d’autrefois: Indigène du Fosteau, ce rescapé

Blessé durant la guerre 14-18 par des éclats d’obus, Indigène se remit très vite en forme pour saillir une quarantaine de juments annuellement.
Blessé durant la guerre 14-18 par des éclats d’obus, Indigène se remit très vite en forme pour saillir une quarantaine de juments annuellement.

À la ferme de Passavant (Vieux Genappe), on utilisait les services des étalons du haras de Gembloux, notamment d’un irlandais bai qui fut le père d’une jument baie. Cette jument eut une fille en 1863, qui accouplée à Bayard donna naissance à Mouton de Passavant (bai brun), un très bon raceur qui saillissait chez Detournay à Hennuyères.

Mouton fut le père d’une pouliche baie (mère rouanne) en 1889. Après avoir été dans plusieurs fermes, comme elle ne voulait pas travailler, elle fut présentée à la...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct