Nos amies les bêtes

Nos amies les bêtes

Les agriculteurs aiment les animaux. Si ce n’est pas le cas, ceux qui les détestent n’ont rien à faire dans notre métier, où il faut s’occuper des petits veaux, soigner les vaches et les cochons, tondre les moutons, relever les œufs des poules, etc. Il ne me viendrait même pas à l’idée de tuer une souris qui s’échappe d’un sac de grains. Elles sont si jolies avec leurs petits yeux en boutons de bottine ! C’est plutôt le boulot des chats, souvent nombreux et bien présents dans les exploitations agricoles ; ou du chien, quand il s’agit de rats, de fouines ou de renards trop hardis...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct