Destruction automnale des prairies permanentes, pratique interdite! En cause: l’excès d’azote brutalement libéré…

La destruction d’une prairie permanente est proscrite en automne, vu les risques encourus pour la qualité de l’eau en raison d’une libération potentiellement considérable d’azote minéral à court terme.
La destruction d’une prairie permanente est proscrite en automne, vu les risques encourus pour la qualité de l’eau en raison d’une libération potentiellement considérable d’azote minéral à court terme.

L es sols des prairies permanentes sont très riches en matière organique, organisée sous la forme d’humus. Lors d’une destruction, l’azote organique fixé dans l’...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct