Les fruits et légumes: production et consommation attendues stables dans l’UE d’ici 2030

Si l’on considère les pommes, à l’horizon 2030, la hausse du nombre de variétés et l’amélioration de la qualité devraient entraîner un très net ralentissement de la baisse de la consommation.
Si l’on considère les pommes, à l’horizon 2030, la hausse du nombre de variétés et l’amélioration de la qualité devraient entraîner un très net ralentissement de la baisse de la consommation. - M. de N.

La production et la consommation de fruits et légumes devraient suivre une tendance globale stable avec toutefois une augmentation prévue pour la production et la consommation de tomates destinées à la transformation, et sur le plan du commerce international, des exportations à la hausse. C’est ce que prévoit, pour le secteur des fruits et légumes, la Commission européenne dans son rapport sur les perspectives agricoles de l’UE pour les marchés et les revenus 2019-2030.

D’ici 2030, la production de...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct