Remplissage et nettoyage du matériel de pulvérisation: il convient de signaler les lieux de manipulation!

Le ou les lieux des opérations de remplissage et nettoyage du pulvérisateur doivent être précisés dans la déclaration PAC.
Le ou les lieux des opérations de remplissage et nettoyage du pulvérisateur doivent être précisés dans la déclaration PAC.

Les rejets accidentels de produits phytos, concentrés ou dilués, sont particulièrement dommageables pour les eaux de surface et souterraines. À cause de ces pollutions ponctuelles, des résidus se retrouvent en concentration mesurable dans les nappes phréatiques et contribuent à la détérioration des ressources hydriques.

Remplissage et nettoyage du pulvérisateur: des opérations sensibles !

Dans la plupart des cas lorsqu’elles surviennent, ces pertes ponctuelles interviennent avant ou après le traitement, pendant le remplissage et le nettoyage du pulvérisateur. L’amélioration des pratiques qui entourent ces opérations est donc un levier important pour réduire significativement les pertes de produits phytos dans l’environnement ; et ainsi préserver la qualité de l’eau.

Lieu de manipulation des phytos: liberté de choix

Afin de limiter ce risque de pollution ponctuelle, il vous est dorénavant demandé de choisir le(s) lieu(x) où vous souhaitez effectuer le remplissage et le nettoyage de votre matériel de traitement (pulvérisateur de plus de 20 litres). Pour rappel, en Région wallonne, ces opérations doivent obligatoirement avoir lieu soit au champ , soit sur une aire enherbée ou encore sur une aire étanche.

Néanmoins, ces opérations ne doivent pas nécessairement être réalisées au même endroit. Il est, par exemple, possible de remplir le pulvérisateur sur une aire étanche à la ferme et de le nettoyer au champ. Toutefois, gardez à l’esprit que certains équipements ou aménagements sont nécessaires selon l’endroit où vous souhaitez manipuler vos produits phytos. Pour plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à consulter le site internet de Protect’eau ou à faire appel à l’un de leurs conseillers.

Signalez votre choix via votre déclaration de superficie

Tous les utilisateurs professionnels de produits phytopharmaceutiques sont désormais tenus de signaler chaque année à l’Administration, le ou les lieux où sont réalisées les opérations de remplissage et de nettoyage de leur matériel de pulvérisation. Si vous êtes agriculteur et que vous pulvérisez, vous serez invité, lors de la prochaine déclaration de superficie, à faire part de votre choix concernant le lieu où vous manipulez des phytos (champ, aire enherbée, aire étanche).

Comme mentionné ci-avant, plusieurs choix sont possibles par opération. Vous pouvez, par exemple, effectuer le nettoyage de votre pulvérisateur au champ la plupart du temps et sur une aire enherbée, de manière ponctuelle, après des traitements plus spécifiques, ou pour effectuer le nettoyage externe.

Sur PAC on web , il faudra donc cocher les options « au champ » et « sur une aire enherbée » pour l’opération « nettoyage ».

Pour les autres utilisateurs professionnels, cette déclaration annuelle doit être réalisée par l’intermédiaire d’un formulaire repris à l’annexe 3 de l’Arrêté du Gouvernement wallon du 11/07/2013 relatif à une application des pesticides compatible avec le développement durable. Cette annexe est disponible sur le site internet de Protect’eau (Publications -> Documents légaux et formulaires).

Besoin de conseils ?

Protect’eau peut vous guider pour votre déclaration. De manière plus générale, l’asbl réalise également des « visites-conseils » pour répondre aux questions techniques et réglementaires. Elle vérifie avec l’exploitant la conformité des infrastructures et équipements avec les normes et indique si nécessaire les éventuels aménagements spécifiques à réaliser. De petits arrangements et un peu d’inventivité s’avèrent généralement suffisants.

Pour plus d’informations, contactez votre Centre d’action Protect’eau, www.protecteau.be.