Coronavirus: «Pas d’acheteur pour la poudre de lait», les éleveurs redoutent une chute des prix

Coronavirus: «Pas d’acheteur pour la poudre de lait», les éleveurs redoutent une chute des prix

En 2018, alors que les prix du beurre étaient particulièrement élevés, ils se situaient à environ 6.000 euros la tonne. Ils sont descendus à 4.200 euros en 2019 et actuellement, nous sommes à 3.400 euros, illustre Erwin Schöpges. Pour la poudre de lait, la tendance est la même: de 2.600 euros la tonne, on est descendu à 2.230 euros. «Tous les signes que les prix vont chuter chez nous, à la ferme, sont là», s’inquiète le producteur laitier.

Autre motif d’appréhension pour le président de l’EMB, une association représentant environ 100.000 producteurs...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct