La coopérative néerlandaise Royal Cosun: de la betterave aux pommes de terre, des choix stratégiques!

Le directeur général de Cosun, Albert Markusse, souligne que la société appartient aux producteurs de betteraves mais que les autres activités du groupe ne doivent pas «subventionner» de manière structurelle la culture de la betterave.
Le directeur général de Cosun, Albert Markusse, souligne que la société appartient aux producteurs de betteraves mais que les autres activités du groupe ne doivent pas «subventionner» de manière structurelle la culture de la betterave.

P eu connue en Belgique, la coopérative Cosun regroupe quelque 9 000 producteurs de betteraves néerlandais. En 1899, mécontents de leurs contrats betteraves, les agriculteurs de Flandre zélandaise ont décidé de mettre les barons du sucre sur la touche. Ils ont créé leur propre coopérative qui, à travers de nombreuses fusions, a abouti à ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Suiker Unie. Dans les années ‘90, la...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct