Le commerce agroalimentaire de l’UE: en hausse sur les six premiers mois de l’année

Le beurre figure parmi les produits les plus affectées par le recul des exportations de l’UE vers le Royaume-Uni.
Le beurre figure parmi les produits les plus affectées par le recul des exportations de l’UE vers le Royaume-Uni.

Portées par la demande chinoise en viande de porc, les exportations agroalimentaires de l’UE, ont progressé au cours des six premiers mois de cette année, pour atteindre 90,2 Mrds €, indique la Commission européenne dans son dernier bulletin mensuel sur les échanges agroalimentaires de l’UE.

Avec des importations de l’UE totalisant 62,7 Mrds €, soit +2,4 % sur la même période de référence, l’excédent des échanges agroalimentaires de l’UE s’est élevé à 27,4 Mrds €, en hausse de 3 %. Avec 2.234 Mio € (+36 %) de produits agroalimentaires échangés, la Chine représente le principal partenaire à l’export de l’Union. Sur la période, Pékin a notamment importé 1.743 Mio € de viande porcine (+200 %). Le blé concourt aussi à la bonne tenue des exportations vers la Chine avec une hausse de 278 Mio € par rapport au niveau minimal enregistré pendant la période de référence.

Conséquences du Brexit à venir, les exportations de l’UE à destination du Royaume-Uni poursuivent leur tendance baissière (-521 Mio €, -3 %) sur les six premiers mois de l’année. Les produits les plus affectés par cette baisse sont le vin (-14 %), la viande de volaille (-12 %), les préparations à base de fruits et légumes (-6 %), le beurre (-33 %), les eaux et les boissons rafraîchissantes (-9 %).

Depuis janvier, les exportations de l’UE outre-Atlantique (-440 Mio €, -4 %) sont également en baisse constante, principalement en raison d’une forte chute des exportations de produits agroalimentaires visés depuis le 18 octobre par la hausse additionnelle des droits de douane de 25 % infligée par Washington dans le cadre de l’affaire Airbus/Boeing. Cela concerne notamment les spiritueux et liqueurs (-22 %), le vin (-15 %), le fromage (-12 %), les jus de fruits (-48 %), la bière (-8 %).