À l’agenda de la présidence portugaise: la politique agricole et les accords commerciaux

Parmi les objectifs de ses prochains 6 mois de présidence du Conseil de l’UE, le Portugal s’engage à soutenir tous les efforts visant à faire de l’Europe le premier continent neutre en carbone d’ici 2050.
Parmi les objectifs de ses prochains 6 mois de présidence du Conseil de l’UE, le Portugal s’engage à soutenir tous les efforts visant à faire de l’Europe le premier continent neutre en carbone d’ici 2050. - M. de N.

Le principal objectif, en matière agricole, du Portugal qui occupera, le 1er janvier, la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne sera de conclure durant son mandat les discussions interinstitutionnelles sur la réforme de la politique agricole commune lancée par la présidence allemande depuis mi-novembre.

Le premier Conseil Agriculture de 2021 est prévu pour le 25 janvier. Les suivants se tiendront le 22 février, les 22 et 23 mars, les 26 et 27 avril, le 31 mai et enfin les 28 et 29 juin.

Outre la pac et les habituels points sur la situation des marchés agricoles de l’UE – lesquels risquent d’être encore affectés par les conséquences de la pandémie de Covid-19 et de la sortie du Royaume-Uni de l’UE –, le Portugal suivra également la mise en œuvre des initiatives liées au Green Deal (Pacte vert) dans le domaine de la sécurité alimentaire, de la santé et du bien-être des animaux et la santé des plantes notamment la protection phytosanitaire.

Autre sujet que la présidence portugaise veut placer en haut de son agenda : le rôle de l’innovation, du transfert de connaissances et de la numérisation dans la recherche d’une meilleure gestion des ressources, notamment pour les sols et l’eau, afin d’assurer la résilience et la durabilité du secteur agricole. Ce sujet sera d’ailleurs le thème principal du Conseil agricole informel qui, si les conditions sanitaires le permettent, devrait se tenir à Lisbonne les 14 et 15 juin.

Une attention particulière sera également accordée à la future communication de la Commission sur la « Vision à long terme du monde rural ». Un dossier sur lequel le Portugal souhaite adopter des conclusions du Conseil.

Reprise, climat et commerce

Au-delà des questions agricoles, le Portugal prévoit dans son programme de travail de mettre l’accent sur l’entrée en vigueur du cadre financier pluriannuel 2021-2027 et du plan de relance afin de promouvoir la reprise et la résilience de l’Europe. Le Portugal considère que le modèle social européen doit être utilisé comme un moyen de sortir de cette crise et comme un facteur de croissance.

La présidence s’engage également à soutenir tous les efforts visant à faire de l’Europe le premier continent neutre en carbone d’ici 2050, ce qui passe par la fixation d’objectifs plus ambitieux pour 2030.

Enfin sur le plan commercial, le Portugal promet d’accorder la priorité au développement des futures relations de l’UE avec le Royaume-Uni. Mais la future présidence veut aussi accélérer dès début 202 les dernières étapes du processus de ratification de l’accord de libre-échange UE-Mercosur.

Les négociations commerciales avec la Nouvelle-Zélande et l’Australie devraient aussi passer à la vitesse supérieure en 2021, le 10e cycle de négociations avec Canberra étant provisoirement prévu pour début mars.

Le direct

Le direct