De nombreuses parcelles de betteraves ont atteint le 1er seuil pour la cercosporiose

De nombreuses parcelles de betteraves ont atteint le 1er seuil pour la cercosporiose
Irbab

Depuis le 20 août, le seuil de traitement pour les maladies foliaires est de 20 % de feuilles touchées pour cercosporiose et ramulariose et 30 % de feuilles touchées pour l’oïdium et la rouille.

Le seuil pour l’oïdium a été atteint dans 3 champs, pour la cercosporiose dans 46 champs, pour la ramulariose dans 6 champs et pour la rouille dans 9 champs. En outre, la jaunisse virale a été observée dans 32 champs. Le seuil de traitement pour la cercosporiose a été atteint pour la 2ème fois dans 12 parcelles.

Dans les champs où le premier seuil a été atteint tôt dans la saison, et par conséquent traités tôt, il est possible que le seuil pour la cercosporiose soit atteint une 2ème fois.

Si le traitement a été effectué il y a plus de 3 semaines ou si aucun traitement fongicide n’a été réalisé, l’Irbab recommande de vérifier spécifiquement la présence de la cercosporiose.

Un traitement n’est justifié que :

– lorsque le seuil de traitement est atteint pour la cercosporiose

– si l’arrachage est planifié après le 15 octobre.

– pour des variétés moins tolérantes à la cercosporiose

Si un second traitement s’avère nécessaire, alternez les substances actives en tenant compte de leur mode d’action. Attention au délai avant récolte.

Les seuils de traitement pour les différentes maladies sont les suivants :

– cercosporiose : 20 % des feuilles touchées ;

– ramulariose : 20 % des feuilles touchées ;

– oïdium : 30 % des feuilles touchées ;

– rouille : 30 % des feuilles touchées.

Une feuille est considérée comme atteinte si au moins une tache est observée sur la feuille.

D’après un message de l’Irbab, le 20 août

Le direct

Le direct