Betteraves sucrières: contre les mulots, favorisez la prédation naturelle

Les perchoirs doivent être installés  dès maintenant pour que les rapaces  s’y habituent.
Les perchoirs doivent être installés dès maintenant pour que les rapaces s’y habituent. - Irbab

Les couverts qui n’ont pas encore été détruits ou incorporés ainsi que les talus enherbés constituent des refuges parfaits pour les mulots. Un contrôle des populations de ceux-ci par les rapaces (diurnes et nocturnes) peut être favorisé par l’installation de perchoirs, surtout près des zones à risques. Cette technique est proposée dans le cadre de la lutte intégrée.

Les rapaces aiment avoir une vue panoramique. Plus ils sont haut perchés, plus leur rayon d’observation est grand. Le perchoir proprement dit doit être horizontal, bien fixé et antidérapant (bois brut). Il doit faire 3 à 5 cm de large (ou de diamètre) et 20 cm de long. Ils doivent avoir une hauteur minimale de 2,50 m et être placés en bordure de champs (pour ne pas devoir les enlever lors des opérations agricoles), près des talus enherbés et autres refuges pour les petits rongeurs.

Les perchoirs doivent être installés dès maintenant pour que les rapaces s’y habituent.

D’après un message de l’Irbab

le 11 janvier