Accueil Auto

Ram 1500 TRX: le pick-up supercar!

Solides et passe-partout, les pick-up sont de précieux alliés de notre travail quotidien. Mais celui qu’on essaye aujourd’hui est un peu particulier : il allie des capacités hors-normes à un énorme moteur qui lui confère des performances de voiture sportive. Voici le Ram 1500 TRX !

Temps de lecture : 4 min

Les pick-up sont de véritables stars aux États-Unis. Rendez-vous compte : cela fait 40 ans que le Ford F-150 est le nº1 du marché, et près de dix ans que le podium des immatriculations est exclusivement composé de pick-up ! Un art de vivre que certains tentent d’importer en Europe, avec un joli succès.

Chez nous, la star des importations se nomme Ram 1500, notamment parce qu’il est importé en masse par AEC qui nous a fourni le véhicule que l’on essaie aujourd’hui. L’entreprise canadienne officie en Europe avec l’aval de Stellantis (maison-mère de la marque) et se charge de convertir les véhicules aux normes européennes (éclairage, attelage, radio…) tout en préservant la garantie constructeur.

Jurassic Parc

Suite au succès rencontré par ces pick-up venus d’ailleurs, AEC en importe aujourd’hui la version la plus délirante : le TRX ! Un modèle dont le nom est une référence au tyrannosaure (T-Rex en anglais). Manière amusante qu’a trouvée le constructeur de positionner son modèle en concurrent direct de la version sportive du Ford F-150 baptisée, elle, Raptor en référence au vélociraptor.

Une rivalité que le constructeur n’hésite pas à illustrer par quelques détails amusants : le rangement sous l’accoudoir central laisse apparaître une illustration comparative de tailles de ce pick-up par rapport à un être humain, à un tyrannosaure, et à un vélociraptor. Plus amusant encore : lorsque l’on ouvre le capot et que l’on soulève le couvercle de la boîte à air, on découvre un T-Rex en train de dévorer… un vélociraptor !

Plus grand, plus haut, plus fort !

Si un Ram classique est déjà très imposant sur nos routes, celui-ci s’élargit de 15 cm au niveau des ailes et se rehausse de 5 cm pour assurer une garde au sol de 30 cm partout. Et surtout, il se reconnaît à ses nombreux inserts noirs (boucliers, prises d’air dans le capot, dans les ailes…) qui ne ressortent malheureusement pas sur notre véhicule intégralement noir.

Cuir, alcantara, équipement ultra-complet: l’habitacle luxueux tranche avec l’allure extérieure.
Cuir, alcantara, équipement ultra-complet: l’habitacle luxueux tranche avec l’allure extérieure.

Son capot se fait également plus bombé et arbore trois Led oranges qui renforcent son agressivité. Mais ce dernier cache surtout l’élément le plus dingue de ce pick-up : un V8 de 6,2 l qui délivre la bagatelle de… 712 ch ! C’est 260 ch de plus que son principal concurrent, et bien au-delà de tout ce que vous pouvez trouver d’autre sur le marché !

Dévoreur d’asphalte…

Alors bien sûr, avec une telle puissance doublée d’un couple de près de 900 Nm, les performances sont tout à fait incroyables. Le pick-up envoie ses 2,9 t à vide à 100 km/h en un peu plus de 4,5 secondes via la fonction « launch control » ; un artifice pour des départs canon que l’on retrouve habituellement sur de puissantes sportives. Et au-delà de ces accélérations qui vous retournent le cerveau à chaque fois, ce véhicule fait preuve d’un dynamisme insoupçonné sur son mode de conduite Sport. On pourra difficilement parler de sportivité compte tenu de l’encombrement (6 m de long) et de la prise de roulis inéluctable en conduite rapide, mais on reconnaîtra à ce drôle de dino une certaine forme d’agilité inattendue.

… et de pistes

Mais ce Ram est surtout taillé pour s’aventurer sur les terrains les plus hostiles. Il dispose pour cela de très nombreux modes de conduite (pierre, sable…), d’une gamme de vitesses courtes et d’un blocage de différentiel pour se sortir de tous les mauvais pas.

Mais il est surtout doté d’un mode Baja, qui intensifie les réactions du moteur et du châssis, tout en relâchant au maximum les suspensions pour absorber tous les chocs en préservant le confort à bord et sans risquer d’abîmer quoi que ce soit. Croyez-nous, vous n’aurez jamais traversé un champ aussi vite qu’avec ce TRX !

Question de priorités

Au-delà de son indéniable côté fun, ce TRX a tout de même quelques petits défauts. Le premier étant bien sûr un encombrement difficilement accepté dans nos villes. Et surtout, vous vous en doutez, une consommation aussi irrationnelle que le reste de son caractère : comptez environ 23 l/100 km en usage réel (21 l/100 km WLTP), et bien plus si vous ne résistez pas à l’appel du pied droit (et croyez-nous, c’est difficile d’y résister). Plus embêtant, sa charge utile est limitée par son poids à vide conséquent, à 620 kg. En revanche, vous pourrez tracter sans crainte de fatiguer le moteur : les 3,5 t ne sont contraintes que par la législation européenne.

Nicolas Morlet

A lire aussi en Auto

DS7: un peu plus près des Allemandes

Auto Avec son facelift, la DS7 prend plus que jamais ses marques dans l’univers premium, et confirme la fin des complexes face aux références allemandes de la catégorie. La meilleure preuve est l’apparition d’une nouvelle variante au sommet de la gamme, forte de… 360 ch !
Voir plus d'articles