Betteraves sucrières: les maladies foliaires toujours présentes

Betteraves sucrières: les maladies foliaires toujours présentes
J.V.

L’Irbab conseille de réaliser des observations avant de traiter. Pour ce faire, contrôlez la présence de maladies foliaires en observant attentivement 50 feuilles prélevées aléatoirement dans le champ. Les seuils pour les quatre principales maladies sont les suivants :

– cercosporiose ou ramulariose : 5% feuilles atteintes ;

– oïdium ou rouille : 15% feuilles atteintes.

Si vous avez déjà réalisé un traitement, il est important de recommencer les observations après trois semaines, car la rémanence de produit traité peut être finie. L’observation prendra en compte les taches et pustules vivantes, pour la cercosporiose les taches vivantes présentant des points noirs avec un feutre blanc.

L'évolution des maladies foliaires peut être suivre via cette carte.

D’après un message de l’Irbab, le 4 août

Le direct

Le direct