Promouvoir la viande bovine d’origine belge dans l’Horeca

À l’occasion de la foire de Libramont, le ministre fédéral de l’Agriculture, Denis Ducarme, a annoncé qu’une « Charte pour la promotion de la viande bovine belge » sera soumise à la signature des restaurateurs belges qui le souhaitent. Les professionnels de l’Horeca s’engagent ainsi à promouvoir les viandes bovines belges sur leurs cartes.

D’ici la fin de l’année, un logo associé à la charte verra le jour. Les restaurateurs pourront l’afficher sous forme de macaron et de pictogramme, respectivement sur leurs vitrines et cartes, afin de montrer leur engagement aux consommateurs. Cela facilitera également leur identification. « Il faut donner la possibilité aux consommateurs d’identifier en un seul coup d’œil les produits faits près de chez lui », estime Denis Ducarme.

Pour toutes les races

Cette charte est le fruit d’une discussion entre le ministre, les fédérations Horeca des trois Régions du pays et l’Agrofront (Fédération wallonne de l’agriculture, Boerenbond et Algemeen boerensyndicaat). La démarche répond à une volonté de défendre la filière bovine, en difficulté, mais aussi de promouvoir les atouts de cette viande : qualités gustatives, consommation locale, respect de normes environnementales, qualité sanitaire…

Toutes les viandes bovines belges sont concernées. « Ce qui est important, c’est de valoriser le travail des éleveurs, quelle que soit la race de viande », insiste le ministre. Et ce dernier d’estimer que cette démarche pourrait être un premier pas avant un étiquetage qui permettrait aux consommateurs d’identifier aisément la viande bovine d’origine belge dans les rayons des magasins.

Le direct

Le direct