Les partenaires sociaux rejettent la proposition de De Backer sur le travail saisonnier

Les partenaires sociaux rejettent la proposition de De Backer sur le travail saisonnier
Le Temps des Récoltes

Actuellement, chaque secteur répond à différentes normes: pour les récoltes de champignons et de chicons, les saisonniers peuvent être actifs jusqu’à 100 jours, tandis que pour l’agriculture, la limite est fixée à 30 jours, et qu’elle est de 65 jours dans les autres secteurs horticoles. Un système que le ministre estime trop complexe. «La réglementation actuelle est très bien pensée, basée sur la réalité de terrain», souligne toutefois Alain Detemmerman du syndicat socialiste FGTB Horval, qui qualifie l’extension du travail saisonnier de «rupture sociale»....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct