Accueil Cultures

En colza d’hiver: repérer l’arrivée des insectes grâce à un piège!

Le réseau d’observateurs des insectes ravageurs en colza d’hiver est remis en place pour ce printemps 2023. Une trentaine de champs de colza d’hiver seront suivis chaque semaine pour repérer l’arrivée des différents insectes ravageurs et voir l’évolution des populations en tenant compte du développement de la culture de colza.

Temps de lecture : 2 min

En automne, le piège est mi-enterré dans le sol tandis qu’au printemps, le bassin jaune est installé sur une tige permettant de le remonter régulièrement en fonction de la croissance du colza.

Les insectes qui seront surveillés avant la floraison du colza d’hiver sont les charançons de la tige et les méligèthes. Les premières captures de charançons de la tige ont commencé dans 10 champs sur 22 ayant fait l’objet d’une visite ce lundi 27 février. Ce sont essentiellement des charançons de la tige du chou. Aucun méligèthe n’a été capturé jusqu’à présent.

Les températures froides actuelles avec un gel nocturne généralisé et marqué, ainsi que le vent du NE entravent les vols d’insectes.

Pour repérer facilement l’arrivée des insectes, le piège s’avère être un moyen simple, utile et pratique pour connaître la situation dans son champ. Des pièges sont disponibles sur demande au CePiCOP.

Christine Cartrysse

, Centre Pilote CePiCOP

A lire aussi en Cultures

Pois protéagineux, féverole et lupin: quel potentiel en Région wallonne?

Protéagineux Depuis de nombreuses années, des essais sont réalisés en pois protéagineux, à la Ferme expérimentale de Gembloux Agro-Bio Tech. Longtemps connue pour ses variétés de printemps, cette culture fait l’objet d’une sélection génétique européenne dynamique, notamment en variétés de pois protéagineux d’hiver. La féverole revient dans les essais depuis peu, suite au renouvellement variétal aussi bien en féverole de printemps que d’hiver.
Voir plus d'articles