Un nouveau fichier écologique des essences désormais disponible en Wallonie

Un nouveau fichier écologique des essences désormais disponible en Wallonie

Cette version 2.0 vise à offrir, tant aux sylviculteurs professionnels qu’aux particuliers, un outil pratique de conseils à la plantation d’arbres dans un contexte désormais marqué par les changements climatiques.

Le précédent fichier écologique des essences, créé en 1991, avait pour but de conseiller les sylviculteurs sur le choix des espèces d’arbres à planter en Wallonie et ce, dans une vocation purement économique. Mais le contexte a changé avec la réalité des changements climatiques, qui s’accompagnent de sévères périodes tantôt de sécheresse tantôt d’intempéries ainsi que de l’apparition de nouveaux pathogènes. Tout cela a un impact sur les forêts et doit être pris en compte lors de la plantation de nouvelles parcelles forestières, d’autant que les choix portés aujourd’hui le sont pour des dizaines d’années.

De plus, «une nouvelle vision de la forêt davantage multifonctionnelle s’est installée. La forêt a désormais à la fois une vocation économique, avec la filière bois qui est très importante, mais aussi une importance environnementale et une vocation sociale, au travers du tourisme et des loisirs», situe le ministre wallon René Collin, qui a dès lors demandé à un réseau associant administrations wallonnes, centre de recherche (CRA-W) et universités (Gembloux Agro-Biotech, UCL) de plancher sur une actualisation du fichier écologique des essences. «Les objectifs sont de garantir une forêt durable, d’avoir une adéquation entre l’essence forestière et la station, et d’améliorer la résistance de la forêt par rapport à l’enjeu climatique», résume René Collin.

Fruit de plusieurs années de travail, le nouvel outil se présente comme une plate-forme internet accessible en permanence et gratuitement. Il peut être configuré par l’utilisateur, en fonction de ses objectifs, et comporte différents paramètres pour un endroit donné comme la nature du sol, son humidité ou la zone bioclimatique. «Il s’adresse tant au sylviculteur professionnel qu’au particulier qui dispose d’un terrain de 10 ares», souligne René Collin. Le nouveau fichier, dont la sortie s’accompagne d’un guide pratique de boisement, reprend des fiches des principales essences à vocations sylvicoles en Wallonie (une cinquantaine) ainsi qu’une série d’autres essences.

(Belga)

Le direct

Le direct