Brèves rencontres à Santo Antão

Au large du Sénégal, sous un climat tropical sec-sahélien-et un relief très accidenté, l'île montagneuse cap-verdienne de Santo Antão fait mieux que résister.
Au large du Sénégal, sous un climat tropical sec-sahélien-et un relief très accidenté, l'île montagneuse cap-verdienne de Santo Antão fait mieux que résister.

Anciennement colonie portugaise, le Cap-Vert se compose de dix îles et de huit îlots, éparpillés à environ 450 km à l’ouest du Sénégal, 2.900 km du Portugal et 2.600 km de la ville de Natal, au Brésil. Les îles occupent au total une superficie de 4.033 km2 au sein d’une zone économique exclusive de 700.000 m2. La population est estimée à quelque 520.000 habitants, selon les données de la Banque mondiale en 2015. Cet État insulaire d’Afrique de l’ouest forme un petit chapelet d’îles volcaniques dénudées et pauvres en...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct