Accueil Législation

Plan stratégique wallon de la PAC: les modalités de la gestion de l’érosion (BCAE5) seront revues!

Le Plan stratégique wallon contient une mesure spécifique qui concerne la « Gestion du travail du sol en vue de réduire le risque de dégradation et d’érosion des sols, en tenant compte de la déclivité ». Elle fait partie de la conditionnalité : il s’agit de la BCAE 5 (bonne condition agronomique et environnementale). Cette mesure vise à limiter le risque d’érosion des sols.

Temps de lecture : 2 min

Elle repose sur une modélisation cartographique de la situation de terrain. Il est toutefois apparu que ce modèle mis en place se montrait non adapté à la réalité de terrain et nécessitait encore beaucoup de travail afin de le rendre déclinable en pratique.

C’est pour cette raison qu’il avait été négocié avec l’Europe une période de transition de deux ans sans sanctions. Malheureusement, la Commission européenne a dû constater que cette période s’avérait incompatible avec sa réglementation.

C’est la raison pour laquelle, sur proposition du Ministre de l’Agriculture Willy Borsus, le Gouvernement de Wallonie a revu fondamentalement les modalités de la gestion de l’érosion.

Sur base de la cartographie R10/R15 mais…

Celles-ci se baseront, après acceptation par l’UE, sur le système R10/R15 déjà en vigueur lors de la précédente programmation PAC. La cartographie R10-R15 et son cahier de charge s’appliqueront donc dès le 1er janvier 2024 et jusqu’au 31 décembre 2026, avec la modification suivante : les parcelles concernées devront comprendre uniquement au bas de la pente une bande de 9 m soit enherbée, soit ensemencée de céréales d’hiver.

Enfin, dans le but d’apporter une réponse la plus adaptée possible aux problèmes récurrents d’érosion et de coulées de boue, un accompagnement des agriculteurs par des « conseillers érosion », en concertation avec les Villes et Communes, sera mis en place dès le 1er janvier 2024 pour une durée de deux ans.

Son action sera prioritairement axée sur la résolution des « points noirs » enregistrés au sein de la cellule GISER du SPW ARNE.

A lire aussi en Législation

Cession privilégiée: et si l’opposition du bailleur est validée?

Droit rural À l’occasion des précédentes parutions, il nous avait été donné d’examiner le principe de l’opposition à une cession privilégiée et les motifs qui la permettent. Il est renvoyé à ces articles pour un bref rafraîchissement. Pour finir, abordons les sanctions appliquées dans le cas où l’opposition à une cession privilégiée est validée.
Voir plus d'articles