Accueil Conso

S’engager et préparer l’avenir grâce à une nouvelle charte durabilité

La durabilité étant l’un des fers de lance de MilkBE, l’organisation se tourne à présent vers l’avenir par le biais de sa nouvelle charte de durabilité. Une charte remise, le 19 mars dernier, au ministre de l’Agriculture, Willy Borsus.

Temps de lecture : 2 min

Plusieurs mesures et engagements concrets tant de la part des organisations agricoles que de l’industrie laitière figurent dans ce document. Citons notamment les transformateurs laitiers qui veulent continuer à aider les producteurs à poursuivre leurs réalisations en matière de durabilité. Ces efforts pourront prendre la forme, par exemple, de programme de durabilité, de l’octroi de primes de durabilité ou de l’apport d’un soutien financier à certaines mesures. Les transformateurs s’engageront aussi à poursuivre le déploiement actif de scans climatiques individuels pour leurs producteurs laitiers. Cette empreinte carbone spécifique à l’exploitation identifie non seulement les émissions de gaz à effet de serre du producteur, mais aussi les éventuels points perfectibles en fonction de la gestion d’entreprise, tant écologique, qu’économique, indique la CBL (confédération belge de l’industrie laitière).

Par ailleurs, MilkBE indique qu’à travers de cette nouvelle charte durabilité, elle souhaite s’engager plus activement à atteindre les objectifs climatiques de l’Europe, et ainsi à encourager et à poursuivre la recherche de nouvelles techniques innovantes pour réduire les émissions de méthane et autres gaz à effet de serre.

« Rendre le secteur plus durable est une priorité absolue. Cette charte veillera à ce que l’ensemble du secteur soit mis en mouvement. Mais elle laisse également une place pour une approche individuelle », a déclaré Lien Callewaert, directrice de la CBL, au cours d’une conférence de presse. Il est vrai que chaque exploitation possède ses propres particularités et que certaines réalités vécues par les producteurs laitiers peuvent différer d’une région à l’autre.

Par ailleurs, comme l’a rappelé MilkBE, si le changement est en marche dans l’ensemble du secteur laitier, il est primordial que les exploitations qui donnent l’exemple soient reconnues et récompensées à juste mesure. « Il est essentiel d’obtenir du monde politique un cadre de sécurité juridique et des perspectives d’avenir suffisantes pour arriver au résultat souhaité », a indiqué l’organisation.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette nouvelle charte de durabilité, rendez-vous sur www.milkbe.org/fr/themes/durabilite.

A lire aussi en Conso

Les consommateurs veulent des règles plus strictes pour le bien-être animal

Elevage Près de neuf consommateurs sur 10 veulent des règles européennes plus strictes afin d’améliorer le bien-être animal, montrent mercredi les résultats d’une enquête menée par Testachats et d’autres organisations de consommateurs dans huit États membres de l’Union européenne. Parmi les mesures citées figurent l’augmentation de l’espace alloué aux animaux, ainsi que l’interdiction des cages et des mutilations.
Voir plus d'articles