Accueil Cultures

L’outil pour identifier et enregistrer les parcelles éligibles à la benthazone est désormais disponible

Le recours à la bentazone implique désormais d’identifier les parcelles sur lesquelles l’herbicide peut être appliqué et, ensuite, de les enregistrer. Pour ce faire, un outil en ligne a vu le jour.

Temps de lecture : 3 min

En début d’année, les mesures à respecter pour l’utilisation de la bentazone ont été renforcées, afin de réduire les risques de contamination de l’eau. Parmi celles-ci, l’interdiction d’employer cette matière active dans les zones de prévention de captage et sur des sols vulnérables au lessivage. Le respect de ces mesures implique l’enregistrement des parcelles sur lesquelles un traitement à base de cet herbicide est envisagé.

Un outil en ligne

Pour ce faire, le phytopharmacien Basf vient de mettre à jour la carte « bentazone ». Celle-ci permet, d’une part, d’identifier les parcelles sur lesquelles l’herbicide peut être appliqué et, d’autre part, de les enregistrer par un simple clic. Elle est disponible à l’adresse www.agro.basf.be/fr/.

Attention, ladite carte ne prend pas en compte le critère « application de bentazone interdite si la teneur en carbone organique du sol est inférieure ou égale à 1 % ». Il est donc nécessaire de s’assurer que ce critère est bien respecté par le biais d’une analyse de sol.

Une fois une parcelle localisée sur la carte, il suffit de cliquer dessus pour savoir si elle se situe dans une zone où l’application de la bentazone est autorisée ou non. Les zones en rouge sont celles dans lesquelles la bentazone ne peut pas être utilisée et où il est impossible d’enregistrer une parcelle. Si la parcelle se trouve dans une zone en bleu, il est possible de l’enregistrer en cliquant sur « enregistrer la parcelle ». Un document pdf est alors généré et un bouton permet de le télécharger. Un autre bouton permet de l’envoyer par e-mail aux autorités régionales.

Le document PDF et l’e-mail envoyé constituent la preuve de l’enregistrement de la parcelle. Ils doivent donc être conservés.

Un document à remettre au fournisseur

La vente des produits à base de bentazone est désormais liée aux superficies en pois, haricots verts, fèves et féveroles. Pour avoir accès aux produits à base de bentazone, le document pdf susmentionné devra être présenté au fournisseur.

Celui-ci devra, quant à lui, mentionner obligatoirement le code unique présent sur le document (Object ID W (ou F) xxxxxx) sur le bon de livraison. Le document de l’agriculteur sera conservé avec le bon de livraison par le négociant comme preuve, en cas de contrôle ultérieur par les autorités officielles.

Une vidéo de démonstration expliquant comment les parcelles doivent être enregistrées et comment l’enregistrement peut être vérifié est disponible sur https://bit.ly/video-bentazone.

Protect’eau

A lire aussi en Cultures

Céréales: les pucerons sont peu nombreux pour l’instant

Céréales La grande majorité des froments a dépassé le stade dernière feuille étalée (BBCH 39) et se dirige vers le stade épiaison (BBCH 51-59). Les variétés plus hâtives comme Campesino ou RGT Perkussio sont déjà à la fin de l’épiaison (BBCH 57-59) voire au début de la floraison (BBCH 61).
Voir plus d'articles