Séchage de foin en grange : technique coûteuse mais apportant qualité et facilité de travail

Le séchoir doit être construit à côté de l’étable, afin de permettre à la griffe télescopique de déposer le foin séché directement dans les auges.
Le séchoir doit être construit à côté de l’étable, afin de permettre à la griffe télescopique de déposer le foin séché directement dans les auges.

Par rapport à ses voisins européens, la Belgique est à la traîne en termes de séchage de foin en grange. On trouve en France 1.200 séchoirs opérationnels, et 950 en Suisse. Chez nous, il en existerait 4 opérationnels et 2 en projet, tous wallons.

C’est pour promouvoir cette technique que Benoît Delaite (Rwdr) organisait un atelier d’informations. Après un bref rappel du principe de base, la parole était donnée à Vincent Sépult, agriculteur hautement intéressé par la technique, qui en a alors expliqué le fonctionnement au sein d’une exploitation, fort...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct