Un vrai potentiel à libérer

Un vrai potentiel à libérer
M. de N.

Ce lundi, la journée mondiale de l’alimentation s’est ouverte sur un constat particulièrement interpellant. Après un reflux constant durant plus de dix ans, le nombre de personnes souffrant de famine chronique sur notre planète est reparti à la hausse l’an dernier, pour s’élever à 815 millions d’habitants. En cause ? Principalement la prolifération des conflits violents, notamment dans le Sud-Soudan, le nord-est du Nigeria, la Somalie et le Yémen, mais également les chocs liés au réchauffement climatique, tels que les sécheresses ou...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct