Le chronomètre est lancé

Le chronomètre est lancé

Alors que le mercure atteint de nouveaux sommets, cette semaine, dépassant allègrement les normales saisonnières, le rapport d’évaluation que vient de publier le Giec devrait donner des sueurs froides à tous les dirigeants de notre précieuse planète bleue ; notez que le conditionnel est utilisé à dessein, vu la légèreté avec laquelle les « grands » de ce monde se saisissent de la problématique du réchauffement. Pour rappel, dans la foulée de l’accord de Paris pour le climat (Cop 21) obtenu en décembre 2015, l’Onu avait...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct