«Deux impératifs doivent régner dans les abattoirs: réduire le stress et l’inconfort et supprimer la souffrance»

Le respect du bien-être des porcs dans les abattoirs est non seulement imposé  par la législation, mais il permet aussi d’éviter d’importantes pertes économiques.
Le respect du bien-être des porcs dans les abattoirs est non seulement imposé par la législation, mais il permet aussi d’éviter d’importantes pertes économiques. - J.V.

Depuis plusieurs années, la filière viande souffre… Son image a été écornée par divers scandales, dont certains trouvent leurs racines dans des abattoirs. On se rappellera notamment des images de maltraitance animale tournées en caméra cachée au sein de l’abattoir de Tielt (Flandre-Occidentale). Si ces pratiques ne sont, fort heureusement, pas légion, elles ont néanmoins suffi à faire naître au sein de la population un sentiment de méfiance envers les structures d’abattage.

À cette méfiance, s’ajoute...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct