L’agriculture biologique française a connu une «année record» en 2018

L’agriculture biologique française a connu une «année record» en 2018

Avec deux millions d’hectares cultivés en bio l’an dernier en France, il y a vraiment «un cap franchi» côté production, «en ligne avec l’objectif de parvenir à 15% de la surface agricole en bio fin 2022», a déclaré Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio, organisme public qui suit l’évolution du bio en France. Au total, «14% de l’emploi agricole est en bio» a ajouté Florent Guhl, soulignant «un effet emploi très significatif des fermes bio». Les nouveautés de 2018 portent surtout sur les céréales, oléagineux et légumes secs qui rattrapent leur retard, avec un bond de 31% de ces surfaces...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct