Ouvrir nos fermes pour reprendre la main

Ouvrir nos fermes pour reprendre la main

On l’entend, on l’écrit, on le répète… Et c’est vrai, bien sûr ! Les JFO, c’est une opportunité à saisir. Nous devons reprendre la main et parler positivement de notre métier. Nous devons montrer aux gens que l’agriculture wallonne est multiple, variée, familiale et raisonnée. Si on leur explique avec des mots simples, de jolis exemples et dans la convivialité, c’est encore mieux ! De nombreux agriculteurs n’hésitent plus à engager du temps et de l’énergie, voire même toute la famille dans cette cause. Ils seront 71 pour les JFO mais d’autres le font tout au long de l’année lors...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct