Érosion de l’emploi dans la filière bois wallonne

Érosion de l’emploi dans la filière bois wallonne

Le nombre d’entreprises en personnes physiques et morales est passé de 8.003 unités en 2017 à 7.990 unités en 2019 (4.548 personnes physiques et 3.442 personnes morales), alors que le volume de l’emploi salarié a connu une perte de 626 postes (de 12.548 en 2016 à 11.922 en 2018). Cette dégradation de l’emploi salarié n’est qu’en partie compensée par une augmentation de l’emploi indépendant global, qui passe de 5.780 unités en 2015 à 6.001 unités en 2017. «Cette évolution n’est pas propre à la filière bois mais se constate dans tout le secteur industriel avec une augmentation de la...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct