Sur fond de changement climatique: gardez-vous de semer vos céréales trop tôt!

Lorsque les conditions sont favorables, avancer la date de semis expose la culture à un certain nombre de risques qui peuvent mener à une augmentation des coûts de protection de la culture et à une diminution du potentiel de rendement.
Lorsque les conditions sont favorables, avancer la date de semis expose la culture à un certain nombre de risques qui peuvent mener à une augmentation des coûts de protection de la culture et à une diminution du potentiel de rendement. - M. de N.

Parmi les sujets d’actualité qui dominent autour de la culture des céréales, comme dans bien d’autres domaines, il est aussi de plus en plus question du changement climatique. On s’attend à devoir modifier des pratiques pour mieux gérer, par exemple les ennemis des cultures, ou bien encore l’eau des sols.

« Dans ce contexte, la date de semis est aujourd’hui un élément à considérer à part entière », observe Michel De Proft, du Centre wallon de recherches agronomiques. « En effet, on a...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct