États-Unis et Japon: un mini-accord commercial, très agricole

Le Japon est le troisième marché d’exportations pour les produits agricoles des États-Unis. Cet accord renforcera encore cette position.
Le Japon est le troisième marché d’exportations pour les produits agricoles des États-Unis. Cet accord renforcera encore cette position.

Le président américain, Donald Trump et le Premier ministre japonais, Shinzo Abe ont signé le 25 septembre à New York, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies, un mini-accord commercial, qu’ils négociaient depuis le mois d’avril, portant en particulier sur les produits agricoles mais pas encore sur le secteur automobile comme le souhaitait le Japon.

C’est la « première étape d’un formidable nouvel accord commercial, et dans un avenir plutôt proche, nous devrions aller plus loin...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct