Culture de colza d’hiver: des contrastes bien visibles

Les colzas les plus avancés présentent un bon développement du pivot racinaire.
Les colzas les plus avancés présentent un bon développement du pivot racinaire. - Appo

L’hétérogénéité des stades est toujours bien visible au sein de certains champs de colza d’hiver. Suite à la sécheresse, les colzas levés tardivement restent peu développés (1 à 2 feuilles) et présentent une croissance peu dynamique. Ils sont de plus, parfois l’objet d’attaques d’altises et de limaces, ce qui les pénalise davantage.

Côté insectes ravageurs, des captures de grosses altises continuent, avec un nombre limité d’adultes (de 0 à 17 adultes). Le premier charançon du bourgeon...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct