Le foie gras français en forme malgré l’interdiction new-yorkaise et les végans

Le foie gras français en forme malgré l’interdiction new-yorkaise et les végans

Avec les épisodes successifs de grippe aviaire, «on a eu un trou d’air pendant deux ans, mais la production a retrouvé un bon niveau, avec 16.400 tonnes en 2018 et elle sera stable cette année. Tous les indicateurs sont au vert», annonce la directrice du Comité interprofessionnel du foie gras, Marie-Pierre Pé, avant le boom de consommation lors des fêtes de fin d’année.

En 2017, la production de foie gras en France avait chuté à 11.600 tonnes, après le record de 2015 (19.200 tonnes). Elle est revenue depuis l’an dernier à un niveau normal, selon le...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct