Le transport de viande et carcasses: plus durable et rentable qu’avec des animaux vivants

Au-delà de l’aspect strictement financier, le transport de viande et de carcasses a également un impact environnemental inférieur à celui du transport d’animaux vivants.
Au-delà de l’aspect strictement financier, le transport de viande et de carcasses a également un impact environnemental inférieur à celui du transport d’animaux vivants. - DJ.

Le passage au commerce de viande et de carcasses au détriment du transport d’animaux vivants serait justifié non seulement par des raisons économiques, environnementales, de santé et de bien-être des animaux, mais aussi par des pratiques positives déjà éprouvées dans certaines régions du monde, souligne l’Eurogroupe pour les animaux, dans son nouveau rapport publié le 18 novembre et intitulé « Une stratégie pour réduire et remplacer le transport des animaux vivants. Vers un commerce de la viande et des carcasses »....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct