ESB : de nouveaux résultats de l’Inra plaident pour le maintien de la prévention

ESB : de nouveaux résultats de l’Inra plaident pour le maintien de la prévention

Dans le cadre d’une collaboration européenne, ces scientifiques ont étudié une autre maladie, la tremblante atypique, qui affecte les ovins et caprins. Les chercheurs ont inoculé cette maladie à prion à des souris transgéniques exprimant la protéine prion bovine. Une opération qui a entraîné, de manière inattendue, la « propagation » du prion responsable de l’ESB.

« Quand le prion passe d’une espèce à...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct