Le Mig et la Fugea interpellent aussi la grande distribution

Une cinquantaine d’agriculteurs avait le déplacement jusqu’à Diegem  pour exposer leurs préoccupations au secteur de la grande distribution.
Une cinquantaine d’agriculteurs avait le déplacement jusqu’à Diegem pour exposer leurs préoccupations au secteur de la grande distribution.

À l’occasion de l’événement Personnality of the year, organisé à Diegem le 23 janvier par Gondola dans l’objectif de récompenser plusieurs personnalités du secteur de la grande distribution, une cinquantaine de producteurs de lait, de viande et du secteur « pommes-poires » sont venus témoigner de leurs inquiétudes pour la filière agricole.

Soutenus par le Mig et la Fugea, les agriculteurs se sont rendus sur place avec une vingtaine de tracteurs, sans toutefois bloquer l’événement ou perturber son organisation. Des flyers ont été distribués aux participants de l’événement afin de leur faire part des revendications du monde agricole.

Davantage de produits équitables belges

Les producteurs des différents secteurs se sont ainsi dits « conscients du rôle important que joue la grande distribution ». Avant de nuancer leur point de vue : « Celle-ci devrait être une alliée. Mais nous déplorons qu’elle se serve de l’image de l’agriculture pour faire le maximum de bénéfices au détriment des producteurs. » Ils s’inquiètent par ailleurs que les bénéfices des entreprises ne profitent pas à la Belgique, mais partent à l’étranger ; plusieurs groupes de distribution présents sur le marché belge étant d’origine française ou belgo-néerlandaise.

Les agriculteurs présents plaidaient pour une augmentation, dans les rayons des grandes surfaces, du nombre de produits équitables belges, qui assurent un revenu rémunérateur aux producteurs (y compris un salaire pour leur travail). Ils demandent également de faciliter le référencement et les entrées de produits issus de coopératives équitables et de producteurs locaux et de donner une plus grande visibilité à ces produits, afin que les consommateurs puissent les trouver plus facilement.

De son côté, Gondola rappelle qu’il n’est pas mandaté pour représenter le secteur de la distribution ou de l’industrie. « À travers nos activités, nous constituons une plateforme d’échange entre tous les professionnels qui sont à l’œuvre dans ces métiers. Notre rôle n’est pas de jouer l’intermédiaire entre les agriculteurs et les responsables de la distribution ou de l’industrie, mais nous sommes ouverts à l’expression de leurs opinions et inquiétudes. »

Le direct

Le direct