Pas de foire à Libramont, mais des rendez-vous ponctuels et un «Agri Sommet», les 3 et 4 décembre!

La plus grande foire en plein air d’Europe ne pourra pas se tenir, fin juillet, en raison de la crise sanitaire. Mais ses organisateurs maitniennent le contact avec le monde agricole et forestier et promettent un retour en fanfare l’an prochain.
La plus grande foire en plein air d’Europe ne pourra pas se tenir, fin juillet, en raison de la crise sanitaire. Mais ses organisateurs maitniennent le contact avec le monde agricole et forestier et promettent un retour en fanfare l’an prochain. - M. de N.

L’annulation de la 86e édition de la foire, qui devait s’ouvrir le 24 juillet sur le plateau de Libramont, a imposé la mise en œuvre d’une série d’ajustements dans l’organisation. Environ 100 % de notre chiffre d’affaires a disparu, déplore Caroline Willems. Avant tout, nous avons reporté les investissements et l’embauche de nouveaux employés. En pratique, notre équipe a été mise au chômage économique pendant 5 mois. L’organisation de la foire représente une année de travail pour 15 personnes....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct