Pas de foire à Libramont, mais des rendez-vous ponctuels et un «Agri Sommet», les 3 et 4 décembre!

La plus grande foire en plein air d’Europe ne pourra pas se tenir, fin juillet, en raison de la crise sanitaire. Mais ses organisateurs maitniennent le contact avec le monde agricole et forestier et promettent un retour en fanfare l’an prochain.
La plus grande foire en plein air d’Europe ne pourra pas se tenir, fin juillet, en raison de la crise sanitaire. Mais ses organisateurs maitniennent le contact avec le monde agricole et forestier et promettent un retour en fanfare l’an prochain. - M. de N.

L’annulation de la 86e édition de la foire, qui devait s’ouvrir le 24 juillet sur le plateau de Libramont, a imposé la mise en œuvre d’une série d’ajustements dans l’organisation. Environ 100 % de notre chiffre d’affaires a disparu, déplore Caroline Willems. Avant tout, nous avons reporté les investissements et l’embauche de nouveaux employés. En pratique, notre équipe a été mise au chômage économique pendant 5 mois. L’organisation de la foire représente une année de travail pour 15 personnes.

Aux côtés de Natacha Perat, manager, et d’Otto Oestges, monsieur «Mecanic’Show, Caroline Willems (à droite) l’annonce: «l’édition 2021 balaiera toutes les frustrations».
Aux côtés de Natacha Perat, manager, et d’Otto Oestges, monsieur «Mecanic’Show, Caroline Willems (à droite) l’annonce: «l’édition 2021 balaiera toutes les frustrations». - M. de N.

Un impact financier considérable…

Le chiffre d’affaires de la foire s’élève normalement à 5,5 millions d’euros, avec 250 personnes employées pendant la durée de la manifestation. La seule organisation de ce grand carrefour de la ruralité coûte près d’un million d’euros en frais fixes de personnel. Les terrains et bâtiments de la foire sont la propriété de l’organisation, et les frais inhérents s’élèvent aussi à un million d’euros. Environ 70 % de nos exposants qui avaient déjà payé une avance l’ont simplement reportée à l’année prochaine. Il y a donc heureusement du cash en réserve. Des disponibilités pour lesquelles les exposants reçoivent quelque chose en retour.

… doublé d’un drame social ?

C’est effectivement le cas, au même titre que pour les entreprises de l’agro-fourniture. Et celles-ci sont durement affectées puisque d’autres événements inscrits au calendrier ont été annulés.

Pensez aussi au secteur de l’horeca dans la province de Luxembourg, et aux activités initialement prévues pendant la foire et la période proche.

On estime que le chiffre d’affaires de la foire est multiplié par 7 ou 8, pour la région. Celle-ci subira donc un manque à gagner de plusieurs dizaines de millions d’euros, cette année. Les agriculteurs aussi considèrent ce rendez-vous de la fin juillet comme le leur et y sont émotionnellement liés.

Pour beaucoup de monde, Libramont, c’est incontournable.

Le gouvernement wallon a pris une participation majoritaire dans le LEC. Qu’est-ce que cela signifie pour l’asbl organisatrice ?

La société royale Le cheval de trait ardennais est et restera une organisation à but non lucratif, et union professionnelle fondée en 1926. La réglementation belge évolue et rend utile un changement de nos statuts. Nous allons évoluer vers une structure coopérative au cours des mois à venir., poursuit la directrice commerciale;

Le concours de la race BBB, l’épreuve reine du samedi. Ce sera pour l’an prochain.
Le concours de la race BBB, l’épreuve reine du samedi. Ce sera pour l’an prochain. - M. de N.

Par ailleurs, comme l’ont annoncé il y a quelques semaines, Natacha Perat et Jean-François Piérard, respectivement manager et président de la Foire de Libramont, afin d’assurer une structure stable au Libramont Exhibition & Congress (LEC) et de pérenniser notamment les activités liées à la Foire, le gouvernement wallon est devenu actionnaire majoritaire (à hauteur de 75 %) de la société anonyme LEC. Cela, par le biais de la Sogepa (société wallonne de gestion et de participations), outil financier dépendant de la Région wallonne. Cette opération règle aussi le litige en cours depuis 2013 avec la société de construction Franki.

La sa LEC sera transformée en société immobilière pure et percevra un loyer annuel qui correspondra à un rendement de marché dans le secteur immobilier.

Une présence 2020 sous le signe de la créativité du secteur…

Comme vous ne pouvez pas aller à Libramont cette année, Libramont viendra à vous. Dans cette optique, à l’écoute de l’innovation et la créativité, la foire réalise depuis le mois de juin en collaboration avec la Rtbf, une série de reportages et interviews chez des agriculteurs, des transformateurs et des fournisseurs du secteur. Le fil rouge reste celui initialement prévu pour l’édition 2020 « Notre agriculture, une question de vie ! ». Au total, une cinquantaine de capsules vidéos devraient être diffusées tout au long des mois jusqu’à la veille de la foire 2021.

La foire de Libramont, c’est aussi une ambiance et l’opportunité de rencontres entre les professionnels et le grand public.
La foire de Libramont, c’est aussi une ambiance et l’opportunité de rencontres entre les professionnels et le grand public. - M. de N.

… et l’Agri-sommet, rendez-vous de ce début décembre !

Une « petite » foire sera organisée à la fin de l’année, sous la forme d’un Agri-Sommet destiné aux publics francophones et néerlandophones du pays. Nous avons inauguré la formule en 2016, sous la forme d’un Sommet des éleveurs, qui se tenait sur une journée. Cette année, ce rendez-vous pré-hivernal s’étendra sur deux jours, les 3 et 4 décembre, et prendra en partie la forme d’une petite foire, avec des stands de 20 à 40 m2.

Cet Agri-Sommet sera davantage axé sur la mise en relation que sur la présentation de machines. Avec en matinée, une conférence et des groupes de travail et l’après-midi, une tonalité de salon plus classique. Le hall 1 sera réservé à la mécanisation et le hall 3, fera place à des conférences sur le smart farming – l’agriculture intelligente –, l’innovation et l’élevage.

Et la cerise sur le gâteau : mis en ligne dès septembre, le Mécanic’Show, l’un des éléments phares de la foire, avec son lot d’innovations dans le secteur des machines, fera l’objet d’une démonstration en dynamique, à l’extérieur, au cours de cet événement d’ampleur plus modeste.

Des surprises pour l’édition 2021 ?

Oui, mais il est encore trop tôt pour les évoquer, indique encore Caroline Willems. Mais nous pouvons déjà annoncer que l’organisation de la foire revêtira une forme coopérative à partir de cet automne. Tout un chacun pourra devenir membre, du citoyen à l’agriculteur. Il y aura plusieurs groupes au sein de la coopérative dans lesquels seront représentés distinctement, les consommateurs, les agriculteurs les exposants. Par ailleurs, l’édition 2021 comportera sa dimension forestière.

M. de N.

, d’après Jan-Cees Bron

Le direct

Le direct