Maladies foliaires dans les betteraves

L’Institut de la betterave invite les planteurs à se rendre régulièrement dans leurs parcelles pour y observer la présence d’éventuels symptômes. Si le seuil de traitement est observé pour l’une des 4 maladies foliaires principales, il convient d’intervenir.
L’Institut de la betterave invite les planteurs à se rendre régulièrement dans leurs parcelles pour y observer la présence d’éventuels symptômes. Si le seuil de traitement est observé pour l’une des 4 maladies foliaires principales, il convient d’intervenir. - Irbab

Les observations portent sur les quatre principales maladies foliaires, c’est-à-dire l’oïdium, la rouille, la cercosporiose et la ramulariose.

Cette semaine, sur les 76 parcelles suivies dans le cadre du réseau champs d’observation, l’Institut royal belge pour l’amélioration de la betterave a constaté ce qui suit :

– 30 % de ces parcelles présentent des symptômes de cercosporiose, sans toutefois atteindre le seuil de traitement ;

– 49 %...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct