Malgré les incertitudes liées à la Covid-19, des prix agricoles stables pour 10 ans...

Au Brésil, la production de soja devrait continuer de progresser pour atteindre 140 millions de tonnes en 2029, ce qui en fera le premier producteur à l’échelle mondiale, devant les États-Unis.
Au Brésil, la production de soja devrait continuer de progresser pour atteindre 140 millions de tonnes en 2029, ce qui en fera le premier producteur à l’échelle mondiale, devant les États-Unis.

La croissance de l’offre dépassera celle de la demande au cours des dix prochaines années, en vertu de quoi les prix réels de la plupart des produits resteront à leur niveau actuel ou baisseront, prévoient l’Organisation de coopération et de développement économiques (Ocde) et l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (Fao).

Mais la pandémie de Covid-19 est une source d’incertitudes très importante, soulignent les deux organisations. Elle sera à l’origine d’une baisse du revenu disponible...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct