Une étude de faisabilité pour l’abattage à la ferme lancée

Une étude de faisabilité pour l’abattage à la ferme lancée

Pour ceux-ci, l’abattage à la ferme devrait constituer une étape supplémentaire en vue de maîtriser la philosophie des circuits-courts dans sa globalité. Afin d’étudier les conditions de faisabilité techniques, économiques et légales des différentes méthodes, les ministres du Bien-être animal et de l’Agriculture, Céline Tellier et Willy Borsus, ont débloqué un budget de 100.000 euros pour financer une étude scientifique sur le sujet qui devra objectiver sa pertinence.

L’objectif est d’identifier...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct